La puberté, c'est quand les parents deviennent difficiles…

 

Si l'on en croit le langage courant, la puberté signifie l'horreur pure. L'enfant chéri devient l'animal pubertaire proverbiale. L'enfant se détourne de ses parents, n'écoute plus. L'apparence extérieure a également changé, la fille autrefois douce apparaît maintenant sous une apparence presque féminine, si ce n'était des cheveux teints et la jupe un peu trop courte. Soudain, elle s'intéresse moins à ses poupées, mais beaucoup plus aux garçons. Celui qui pense que ça l'a frappé fort, peut s'estimer heureux de ne pas avoir de fils. La dernière conversation à table date de longtemps, maintenant il est toujours assis la tête baissée fixant le téléphone portable. Les conseils bien intentionnés de ses parents sont rejetés car non cool et de toute façon les parents ne le comprennent pas. Garçon ou fille, les parents pourraient bien se passer de la puberté, ou peut-être pas?