Le Cercle réclame une Europe solidaire qui s’oppose à la criminalisation de l’espace civique