Règlement de l’Union Européenne sur l’approvisionnement responsable en minerais.

Fairtrade Lëtzebuerg demande au gouvernement de dévoiler sa position et d’adopter une position ambitieuse dans ce dossier.

Nos téléphones portables et autres produits de la vie quotidienne sont truffés de « minerais de sang » dont l’extraction est illicite et le commerce finance des groupes armés. Les ravages du commerce de minerais liés au conflit et aux atteintes aux droits humains sont largement documentés. Plusieurs rapports (1) et événements ont récemment mis en évidence l’urgence de relever ce défi, qui préjudice à la réputation des entreprises et des investisseurs qui n’assument pas leurs devoirs de diligence raisonnable.

Le début officiel des négociations du Trilogue (la Commission européenne, le Parlement et le Conseil des États membres) qui doivent conduire à l’adoption du règlement européen dit des « minerais de conflits » a débuté ce mois-ci à Bruxelles. L’ONG Fairtrade Lëtzebuerg appelle dans ce contexte le gouvernement luxembourgeois à adopter une posture ambitieuse en défendant un texte de nature contraignante et en accord avec le guide de l’OCDE sur l’approvisionnement responsable.

Lire la suite en téléchargeant le PDF