Cercle de coopération

« Bridderlech Deelen » goes « partage.lu »

Pourquoi changer de nom après 50 ans ?

Pendant de longues années le nom « Bridderlech Deelen » a exprimé clairement la philosophie et les activités de l’œuvre dans le contexte de son temps. Depuis quelques années, certaines observations nous ont motivés à réfléchir sur la connotation actuelle de ce nom luxembourgeois. Il est devenu évident que le nom « Bridderlech Deelen » n’est plus perçu de la même façon par le public et n’est plus adapté à notre époque.

CETA: Keine definitive Entscheidung im Hauruckverfahren fällen!

Die intensiven Debatten über CETA in den vergangenen Tagen zeigen auf, wie Recht die europaweite Zivilgesellschaft hatte und noch immer hat, sich gegen diesen Freihandelsvertrag zur Wehr zu setzen.

Die Luxemburger Stop CETA und TTIP Plattform begrüßt somit ausdrücklich, dass sich die belgischen Regionalparlamente konsequent für Verbesserungen eingesetzt haben dies nach langen Diskussionen und Austauschforen zwischen Befürwortern und Gegnern.

EU aid gap puts sustainable development at risk

Brussels, 26/10/2016 – The European Union has again failed to meet its commitment to spend 0.7% of Gross National Income on Development Aid by 2015. The CONCORD Aidwatch report 2016 published today, entitled ‘This is not enough’, reveals that only five countries met their 2015 targets: Denmark, Luxembourg, Netherlands, Sweden and United Kingdom. This means there is a ‘debt’ of €36.9billion in 2015 between what the EU has promised to developing countries and what it has delivered.

La mise en oeuvre de politiques justes et équitables reste une épine dans le pied du Gouvernement.

A mi-parcours de cette période législative, le Cercle de Coopération a revu les principaux objectifs que le gouvernement s’est fixé lui-même en matière de coopération au développement. Dans cet exercice, le Cercle ne se positionne cependant pas sur la pertinence de ce programme gouvernemental.

Europa’s Energiewende liegt in Bürgerhand

Brüssel / Luxemburg, 26. September 2016 – Votum Klima – Mehr als die Hälfte der BürgerInnen in der Europäischen Union könnten bis zum Jahr 2050 ihren eigenen Strom aus erneuerbaren Energien erzeugen. Zu diesem Ergebnis kommt eine neue Studie, die heute in Brüssel veröffentlicht wurde [1].

Qui met en question TTIP, doit également – surtout à l’heure actuelle – dire NON à CETA!

La plateforme luxembourgeoise anti-TTIP salue le fait que de plus en plus d’acteurs politiques semblent enfin se rendre à l’évidence que l’accord de libre échange TTIP remet en question nos acquis sociaux, démocratiques et écologiques ainsi que nos droits en tant que consommateurs. C’est la raison pour laquelle notre plateforme invite le gouvernement luxembourgeois à parler un langage clair à Bruxelles afin que les négociations qui sont en cours soient arrêtées.

Pages