Cercle de coopération

Réforme fiscale ou status quo ?

L’impact de la réforme fiscale sur l’équité

 

 

Le Gouvernement a déposé avant l’été 2016 un projet de loi présentant des mesures désignées par « réforme fiscale »[1]. Selon l’exposé des motifs, ce projet a l’ambition de contribuer au « vaste projet de modernisation du système redistributif luxembourgeois ».

Un long travail de plusieurs ONG récompensé!

Nicolas Schmit annonce la ratification de la Convention 169 de l’Organisation internationale du Travail

En présence de représentants des différentes ONG luxembourgeoises et de représentants de peuples indigènes du Brésil et du Guatemala, le ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, Nicolas Schmit, a annoncé que  le Luxembourg va procéder à la ratification de la Convention n° 169 de l’Organisation internationale du Travail relative aux peuples indigènes et tribaux.

« Bridderlech Deelen » goes « partage.lu »

Pourquoi changer de nom après 50 ans ?

Pendant de longues années le nom « Bridderlech Deelen » a exprimé clairement la philosophie et les activités de l’œuvre dans le contexte de son temps. Depuis quelques années, certaines observations nous ont motivés à réfléchir sur la connotation actuelle de ce nom luxembourgeois. Il est devenu évident que le nom « Bridderlech Deelen » n’est plus perçu de la même façon par le public et n’est plus adapté à notre époque.

CETA: Keine definitive Entscheidung im Hauruckverfahren fällen!

Die intensiven Debatten über CETA in den vergangenen Tagen zeigen auf, wie Recht die europaweite Zivilgesellschaft hatte und noch immer hat, sich gegen diesen Freihandelsvertrag zur Wehr zu setzen.

Die Luxemburger Stop CETA und TTIP Plattform begrüßt somit ausdrücklich, dass sich die belgischen Regionalparlamente konsequent für Verbesserungen eingesetzt haben dies nach langen Diskussionen und Austauschforen zwischen Befürwortern und Gegnern.

EU aid gap puts sustainable development at risk

Brussels, 26/10/2016 – The European Union has again failed to meet its commitment to spend 0.7% of Gross National Income on Development Aid by 2015. The CONCORD Aidwatch report 2016 published today, entitled ‘This is not enough’, reveals that only five countries met their 2015 targets: Denmark, Luxembourg, Netherlands, Sweden and United Kingdom. This means there is a ‘debt’ of €36.9billion in 2015 between what the EU has promised to developing countries and what it has delivered.

Pages