exchange

Présentation au Luxembourg des pétitions signées par 849.903 citoyens du monde entier soutenant l’éducation des filles dans les pays en développement.

Aujourd’hui, le Cercle de Coopération des ONGD du Luxembourg, ONE et Global Citizen, représentés par Christopher Lilyblad, Directeur du Cercle, ont présenté les résultats de deux pétitions signées par 849.903 citoyens du monde entier soutenant l’éducation des filles dans les pays en développement au ministre luxembourgeois de la Coopération au développement, Romain Schneider.

Respect des droits de l’Homme, multinationales et commerce équitable font débat au Parlement.

Aller au-delà d’un engagement volontaire

A l’aube de 2020, les violations des droits de l’Homme sont malheureusement toujours actuelles. 152 millions d’enfants sont maltraités et exploités pour produire des biens de consommation. Selon l’Organisation Internationale du Travail, 25 millions d’hommes et de femmes sont victimes du travail forcé et de cet esclavage moderne qui génère 150 milliards de dollars de profits illégaux[1].

Le Cercle de Coopération vient de lancer le troisième baromètre Fair Politics

Le 5 décembre 2017, à l’occasion de déclaration annuelle sur la politique de coopération à la Chambre des Députés, la plateforme des ONGD au Luxembourg a remis une nouvelle édition du baromètre « FAIR POLITICS – POUR UNE MEILLEURE COHERENCE DES POLITIQUES POUR LE DEVELOPPEMENT » aux décideurs politiques.

Sommet Afrique-Europe : Changer de priorités pour offrir des perspectives à la jeunesse.

En vue du Sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne (UA-UE) qui se tiendra les 29 et 30 novembre à Abidjan, en Côte d’Ivoire, le Cercle de Coopération des ONGD luxembourgeoises a rencontré le Premier ministre, Xavier Bettel et Romain Schneider, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, afin de les sensibiliser aux préoccupations de la société civile.

Paradise papers : le Luxembourg doit agir face aux failles du système fiscal international

A l’occasion de la publication des Paradise Papers qui ont mis en avant les schémas d’optimisation fiscale utilisés par des personnes privées et des multinationales privant les Etats de milliers de milliards de recettes fiscales, le Cercle de coopération agissant en collaboration avec Action Solidarité Tiers Monde appelle le Luxembourg à réaliser une étude de l’impact de sa politique fiscale sur les pays en développement.

Pages