party

Le CSJ plaide pour l’introduction d’un système de parrainage linguistique

Nous constatons au Luxembourg que grand nombre de personnes connaissent des difficultés dans l’apprentissage de la langue luxembourgeoise. La possibilité de suivre des cours de luxembourgeois existe, mais s’avère souvent insuffisante pour les personnes qui s’y engagent. Force est de constater que, pour apprendre une langue, ces cours ont des limites.

Sevrage jurisprudentiel – Code civil dénudé

Le Code civil a fait peau neuve depuis la mise en ligne de la version à jour au 1er janvier 2015, c’est le moins que l’on puisse dire.

 
L’actuel Code civil se voit désormais « dénudé » et met fin à une tradition qui perdure depuis au moins 19491. Depuis cette époque le Gouvernement avait pris le soin de faire annoter le Code civil d’après la jurisprudence en vigueur.

CSJ-Nationalkongress 2015

Den 21. Mäerz 2015 haat d’CSJ hire Nationalkongress zu Dikrech. De Kongress huet des Kéier een Dag gedauert (vun 9:30 bis 17:00) an d’CSJ Norden huet fir Iessen a Gedrenks gesuergt. Der CSJ Norden en decke Merci fir déi super Organisatioun.

Niewt enger Statutereform vun der CSJ, sinn och 9 Resolutiounen diskutéiert a gestëmmt ginn. Villmools Merci jidderengem fir dee fairen Débat a virun allem de Bezierker an den Aarbechtsgruppen déi des Resolutiounen virbereed hunn.

Bildungs(spar)minister Meisch

In den letzten Tagen kursierten Gerüchte in sozialen Netzwerken, dass Schüler verschiedener Abschlussklassen des Luxemburger Sekundarunterrichts für den Erhalt ihres Diploms 75 € berappen sollen. In den Schulen ist dieses Thema bereits seit einigen Wochen Gesprächsstoff. Die CSJ Schüler a Studenten haben sich das Gesetz vom 19. Dezember 2014 angesehen und mussten erschütternd feststellen, dass dieses Gerücht bereits seit dem 1. Januar 2015 Realität ist.

Le nouvel article 117 de la Constitution : un refuge pour toutes les idéologies ?

Aux vœux de la coalition gouvernementale, le 21 janvier 2015 s’inscrira dans l’histoire du Grand-Duché comme jour où le Luxembourg est entré dans l’ère de la laïcité.

Enfin, de l’accord du CSV, un nouvel article 117 inscrira désormais noir sur blanc, le principe de la séparation de l’Etat et de l’église dans notre loi fondamentale.

La phrase introductive de la nouvelle disposition se lit comme suit :

Alex BODRY – Shadow Minister ?

L’honorable député Alex BODRY s’est introduit à la table de l’exécutif et s’est assis à son côté.

Il semble avoir assisté aux négociations de l’accord entre l’Etat et les communautés religieuses établies au Luxembourg[1].

Il est pour le moins étonnant que son nom ne soit pas cité dans le projet de convention présenté à la Chambre des Députés.

Autre constat étonnant : à l’exception de l’honorable député aucun autre élu de la Chambre n’a assisté.

Pages