security

Youtubeurs et influenceurs : les nouvelles stars des jeunes

Avec le passage de la télévision à Internet – en particuliers les réseaux sociaux – de nouvelles « stars » accaparent les cours de récréation et deviennent les éléments centraux des divertissements des enfants et adolescents. La portée impressionnante de leurs vidéos fait pâlir de jalousie les producteurs de télévision et attire l'attention des annonceurs qui flairent la bonne affaire.

La vie privée des enfants est importante – même sur Internet !

L’ère du numérique fait que nous conservons aujourd’hui moins nos vies dans des journaux intimes et des albums photos et davantage sur les réseaux sociaux et les blogs - et, de ce fait, les partageons plus facilement avec les autres. L’autodétermination informationnelle – soit le droit de maîtriser l'ensemble des informations qui nous concernent sur le net – est déjà difficile pour soi-même mais elle devient encore plus complexe lorsqu’il s’agit d’enfants.

Der Schutz der Privatsphäre von Kindern und Jugendlichen im Netz

Der digitale Wandel hat es inzwischen zur Normalität werden lassen, dass wir unser Leben weniger in Tagebüchern und Fotoalben konservieren, sondern verstärkt in sozialen Netzwerken und auf Blogs archivieren – und mit anderen teilen. Was für die eigene, informationelle Selbstbestimmung – also das Recht, die Kontrolle über die Gesamtheit seiner Daten im Netz zu wahren – schon Schwierigkeiten birgt, wird in Bezug auf Kinder erst recht zur Krux.

Dites stop aux violences en ligne faites aux femmes

Avec l’interconnectivité croissante de notre vie quotidienne, les schémas d'action qui se déroulaient auparavant de manière analogue et souvent invisible, se sont également déplacés vers les sphères numériques. La violence subit par les femmes en fait partie. Internet participe beaucoup à la visibilité de ce type de violence (dont, notamment, le harcèlement sexuel).

Beenden wir frauenfeindliche Gewalt im Netz

Mit der zunehmenden Vernetzung unseres täglichen Lebens wurden auch Handlungsmuster in die digitalen Sphären verlagert, die zuvor analog und oft unsichtbar stattfanden. Gewalt gegen Frauen ist ein Teil davon. Das Internet hat hinsichtlich der Sichtbarkeit dieser Art von Gewalt  und einiges geleistet, insbesondere in Bezug auf sexuelle Belästigung.

Deep Fakes : des vidéos contrefaites mais réalistes

Depuis longtemps déjà possible dans l'industrie cinématographique, la falsification d’images animées est en train de se démocratiser sur la toile – voire même de s’améliorer – c’est ce que l’on appelle les « Deep Fake ». Des fausses informations diffusées en vidéos et mettant en scène des personnes qui, en réalité, ne sont pas à l’origine de celles-ci. Elles sont montées de toutes pièces par d’autres internautes.

Deep Fakes: gefälschte Videos, täuschend echt

In der Filmindustrie ist sie schon seit langem möglich, nun ist die Fälschung bewegter Bilder dabei sich auch im Netz zu verbreiten - und sogar zu verbessern - das ist das, was man "Deep Fakes" nennt.  Falsche Informationen, verbreitet in Videos, die Personen zeigen, die in Wirklichkeit gar nicht deren Urheber sind. Sie werden von anderen Internetnutzern frei zusammengebastelt.

Native Advertising: Worum handelt es sich?

Wir alle wissen, wie man am Besten Zeit im Internet vertrödelt – hinter jeder Ecke lauert die Ablenkung, sei es nun Facebook, Buzzfeed oder irgendein Online-Magazin. Werbetreibende wissen das auch. Sie wissen aber ebenfalls, dass viele Menschen heutzutage sogenannte Adblocker verwenden. Das sind Erweiterungen in Browsern, die Werbung erkennen und ausblenden. Bannerwerbung und Pop-Ups sind in letzter Zeit deshalb ziemlich rar geworden, zugunsten einer anderen Form von Werbung, die sich besser verstecken kann.

Publicité native : de quoi s’agit-il et comment la reconnaître ?

Nous connaissons tous la meilleure façon de passer (trop ?) de temps sur Internet – la distraction est partout, qu'il s'agisse de Facebook, de Buzzfeed ou d'un magazine en ligne. Les annonceurs le savent aussi. Mais ils savent également que beaucoup de gens utilisent aujourd’hui ce que l'on appelle les Adblockers (bloqueurs de publicités). Ce sont des extensions dans les navigateurs qui reconnaissent et cachent la publicité.

Chaînes de lettres, hoax & Co. : le fléau des fausses informations diffusées en ligne

Les chaînes de lettres délivrant de fausses informations sont monnaie courante sur Internet, en particulier via les réseaux sociaux. Ces derniers temps notamment une grande quantité d’hoax (canulars) se sont propagés sur le réseau de messagerie WhatsApp et ont parfois même provoqués de dramatiques répercussions. L’application a donc décidé depuis peu de prendre des mesures pour lutter contre cette « tendance ».

Pages